Fermer la popup Le Terrier du Lapin™ vous offre SON EBOOK GRATUIT ebook terrier du lapin

Découvrez tout ce qu'il faut savoir afin de rendre votre lapin heureux et le maintenir en bonne santé en partant de zéro.

L'alimentation du Lapin

L'alimentation du Lapin

Publié le :

 1) Le régime alimentaire du lapin

Partout dans le monde, les lapins vivant à l'état sauvage consomment une large variété de végétaux. La majorité de l'alimentation du lapin est composée de plusieurs types d'herbes fraîches et sèches ainsi que de plantes à feuilles.

Les lapins sont également réputés pour manger de l'écorce, des brindilles, des fruits, des graines et des germes ainsi que d'autres aliments nutritifs en de très petites quantités.

Établir un régime alimentaire pour ses lapins domestiques n'est pas forcément une tâche facile, voilà pourquoi ces informations vous seront très utiles.

Pour être qualifié de bon plan alimentaire, celui-ci doit se composer de foin d'herbe (peu importe sa variété). Le foin d'herbe est connu pour être riche en vitamines A et D ainsi qu'en calcium, protéines et autres nutriments très importants pour l'organisme d'un lapin. 

lapin foin

Consommer du foin favorise la santé des dents mais également du système gastro-intestinal. Veillez donc à ce que votre lapin n'en manque jamais et puisse, à tout moment de la journée, le mâcher.

Veillez également à varier le type de foin d'herbe ou à le mélanger avec d'autres nutriments comme de la fléole des prés, du foin d'avoine ou encore du brome.

Évitez d'utiliser du foin de luzerne comme source principale de foin car celui-ci est très riche en calories ainsi qu'en protéines, bien plus que ce dont un lapin domestique moyen a besoin. La luzerne n'est pas une herbe mais est une légumineuse. Elle fait partie de la famille des pois et des haricots.

Les aliments frais constituent aussi une partie importante du régime alimentaire du lapin car ils lui apportent des nutriments supplémentaires ainsi que des textures et goûts différents de d'habitude. 

Les aliments frais apportent également une plus grande humidité dans l'alimentation, ce qui est bon pour un meilleur fonctionnement des reins et de la vessie.

La plupart des aliments frais doit être composée de légumes verts à feuilles (plus ou moins 75% du plan alimentaire). Une chose importante que vous devez savoir : Tout feuillage vert qui est sans danger pour un humain ou un cheval peut être consommé par un lapin.

Pour vous donner un ordre d'idée sur la quantité idéale de verdure à donner à votre lapin, cela tourne aux alentours d'une tasse de verdure pour 1kg de poids de corps. Vous pouvez la lui donner en une seule ration ou alors la segmenter en plusieurs petits repas sur la journée. 

De nombreuses plantes se composent d'un produit chimique naturel portant le nom d'alcaloïde. Il s'agit d'une toxine douce protégeant les plantes naturelles. Celui dont on parle souvent chez les lapins est l'acide oxalique et il est complètement inoffensif pour les animaux ou les humains lorsqu'il est consommé en de petites quantités.

La dose d'acide oxalique présente dans chaque plante peut fortement varier en fonction de plusieurs facteurs, par exemple de la composition du sol dans lequel la plante a poussé, à quelle période et l'âge de la plante en question.

La majorité des légumes frais que nous avons tendance à donner aux lapins contiennent un taux d'acide oxalique se situant entre un stade faible et un stade nul. Mais quelques aliments, c'est par exemple le cas du persil, des feuilles de moutarde ou encore des épinards, en possèdent un taux assez élevé. 

Un Aliment Toxique pour le Lapin

Une autre chose que vous devez savoir est que le chou frisé, qualifié d'aliment à forte teneur en oxalates en contient en réalité très peu. La toxicité de l'acide oxalique fait vraiment son effet si l'on consomme de trop grandes quantités d'aliments riches en cette substance chimique. En effet, cela peut entraîner des picotements de la peau, de la bouche et causer des dommages aux reins sur le long terme.

Mais n'évitez pas tous les aliments qui en contiennent ! Ils restent tout de même très importants 

Nous vous recommandons de donner au minimum 3 types de légumes verts à feuilles par jour à votre lapin. Veillez à ce qu'un seul des trois fasse partie du groupe alimentaire mentionné ci-dessus.

Faites également attention à ne pas donner les mêmes légumes verts en permanence. Par exemple, si vous donnez du persil telle semaine du mois, pensez à ne pas en donner lors de la semaine suivante. Il faut simplement élaborer un régime alimentaire équilibré pour votre lapin. C'est ce qui permettra à votre lapin de tester une large variété de goûts et de textures différentes et donc ainsi prendre du plaisir à manger.

Certaines personnes sont inquiètes car les lapins sont connus pour être des animaux domestiques devant obtenir une quantité assez importante de vitamines A, provenant principalement de légumes verts. Comme nous vous l'avons expliqué au préalable, le foin se trouve être riche en vitamines A et il n'est donc pas forcément nécessaire de s'inquiéter de l'éventuel manque en vitamines A.

À titre informationnel, le chou vert est lui aussi très riche en vitamines A également, tout comme la plupart des laitues à feuilles.

Profitons du fait de parler de vitamines pour vous expliquer autre chose. Les lapins fabriquent leurs propres vitamines, il s'agit ici en l'occurence des vitamines C. Contrairement à l'homme qui doit obtenir de la vitamine C via son alimentation, le lapin n'en a pas besoin. Vous le saviez peut-être déjà mais les légumes verts foncés à feuilles ainsi que les poivrons rouges contiennent plus de vitamines C que les agrumes !

Une autre source de préoccupation concerne cette fois les aliments (comme le brocoli par exemple) provoquant des gaz gastro-intestinaux (GI). Le tractus gastro-intestinal d'un lapin n'est pas le même que celui d'un humain et de nombreux aliments pouvant provoquer des gaz chez l'homme n'en provoquent pas forcément chez un lapin. 

Le type d'aliments provoquant le plus de dégâts intestinaux sont ceux riches en amidon ainsi qu'en sucres car ils modifient le pH du caecum et peuvent éventuellement perturber l'ensemble du système. Cela peut même parfois provoquer de graves maladies gastro-intestinales.

Les aliments connus pour provoquer des problèmes intestinaux chez les lapins sont les céréales (toutes les sortes), ainsi que les légumineuses comme les pois, les haricots et plein d'autres,...

Même les légumes-racines ainsi que les fruits riches en amidon, s'ils sont consommés de façon excessive, peuvent poser problème et ne doivent pas être données en grande quantité à votre lapin, lorsque vous le nourrissez. 

Contrairement à certaines peurs de propriétaires de lapins domestiques, une expérience démontre que les légumes de la famille des brocolis et des choux ne sont pas forcément néfastes pour la santé du lapin. D'après cette étude scientifique, il faudrait nourrir votre animal durant plusieurs semaines avec exclusivement ces aliments pour finalement constater des anomalies sanguines. Ne vous inquiétez donc pas concernant ces aliments en particulier.

En plus de donner des légumes à feuilles à votre lapin, vous pouvez également le nourrir d'autres légumes comme les légumes-racines ou encore en lui donnant des "fleurs" comme le brocoli et le chou-fleur. Ces aliments sont généralement plus riches en amidon ou en sucres et doivent être données en moins grande quantité que les légumes à feuilles.

Évitez les aliments de la famille des oignons, tels que les poireaux, la ciboulette et les oignons, car la consommation de ces aliments pourrait provoquer des anomalies sanguines. Une bonne quantité d'autres" légumes (légumes verts non feuillus) pour nourrir votre lapin serait d'environ une cuillère à soupe pour 1 kilogramme de poids corporel par jour en un repas ou encore divisée en plusieurs petits repas tout au long de la journée, à vous de voir selon votre programme de la journée.

Les fruits peuvent également être donnés en petites quantités. Dans la nature, il s'agirait d'aliments spéciaux à haute teneur en calories obtenus uniquement à certaines périodes de l'année. Les fruits font d'excellentes friandises pour l'entraînement !

Vous pouvez également choisir de nourrir votre lapin à la main avec des fruits, afin de développer un lien de proximité avec lui et de vous assurer qu'il a de l'appétit tous les jours. C'est un excellent moyen de voir si votre lapin se sent bien lorsque vous observez s'il prend sa friandise de fruits chaque matin !

S'il ne veut pas manger sa friandise, il est temps d'appeler votre vétérinaire. N'oubliez pas que les fruits secs sont environ trois fois plus concentrés que les fruits frais, alors ne lui en donnez pas trop.

Les lapins, comme beaucoup d'animaux, sont naturellement attirés par les aliments riches en calories, comme ceux à forte teneur en sucre ou en amidon. Il s'agit d'un dispositif de protection contre les jours sauvages où ils ne pouvaient jamais être sûrs de la date ou de l'heure de leur prochain repas.

Lorsqu'une plante produit des fruits, c'est pour un temps limité et tous les animaux de la région voudraient engloutir ces "joyaux" rapidement ! Cela signifie que les lapins ne peuvent pas se limiter lorsque l'on leur donne des aliments sucrés ou des féculents.

Une suralimentation en fruits peut entraîner une prise de poids ou un dérèglement de l'IG. Il vous appartient donc de leur donner ces aliments en quantité limitée. La quantité approximative de fruits à donner à votre lapin est une cuillère à café pour 1 kilogramme de poids de corps par jour en un seul repas ou alors divisé en plusieurs petits repas encore une fois.

IMPORTANT : Avant d'ajouter des aliments frais dans la ration d'un lapin, il est préférable qu'il ait mangé du foin d'herbe pendant au moins deux semaines au préalable. Le foin d'herbe l'aidera à maintenir la motilité et la flore de son système digestif en bon état de fonctionnement afin qu'il puisse accepter plus facilement de nouveaux aliments.

Lorsque l'on introduit de nouveaux aliments frais dans le régime alimentaire d'un lapin, il est préférable d'y aller lentement pour permettre au tube digestif et à tous ses micro-organismes importants de s'adapter. Introduisez donc un nouvel aliment tous les trois jours et surveillez les selles couramment.

Il est rare qu'un lapin qui a d'abord suivi un régime de foin ait des problèmes avec cette méthode. Mais si vous constatez que les selles sont plus molles et qu'elles persistent pendant quelques jours, vous pouvez alors retirer cette nourriture du régime de votre lapin.

Pensez à conserver au fur et à mesure une liste des aliments que votre lapin a mangé avec succès ; vous aurez alors une liste de courses bien pratique lorsque vous irez au magasin !

2) Liste d'Aliments pour l'Alimentation du Lapin

NOTE : Il est toujours préférable d'acheter des produits biologiques si possible. Si vous ramassez des aliments sauvages tels que des feuilles de pissenlit, assurez-vous qu'ils proviennent d'une région sans pesticides. Tous les aliments frais, quelle qu'en soit la source, doivent être lavés ou frottés (dans le cas de légumes durs) avant de les servir à votre lapin.

Les légumes verts à feuilles

Ces aliments devraient représenter environ 75 % de la portion fraîche du régime de votre lapin (environ 1 tasse pour 1kg de poids corporel par jour).

Catégorie 1 de Feuilles Vertes

(doivent faire l'objet d'une variation en raison de leur teneur en acide oxalique et seulement une variété de feuilles vertes sur trois par jour doit figurer sur cette liste) 

  • Bettes à carde
  • Betteraves vertes
  • Épinards
  • Feuilles de moutarde
  • Germes (de 1 à 6 jours après la germination, les germes contiennent plus d'alcaloïdes)
  • Persils
  • Têtes de radis

Catégorie 2 de Feuilles Vertes

  • Basilic
  • Bok choy
  • Cresson de fontaine
  • Chicorée
  • Coriandre
  • Chou frisé (tous types)
  • Endives
  • Fenouil (les feuilles du haut et de la base)
  • Feuilles de framboisier
  • Feuilles de bourrache
  • Feuilles d'aneth
  • Fanes de carottes
  • Feuilles de concombre
  • Feuilles de navet
  • Feuilles de pissenlit
  • Herbe de blé
  • Laitue Frisée
  • Laitue rouge ou verte
  • Laitue romaine
  • Mâche
  • Menthe (toutes variétés)
  • Radicchio
  • Roquette
  • Verdure de printemps
  • Yu choy 

Les Légumes à Feuilles Non Comestibles

Ceux-ci ne doivent pas représenter plus de 15 % du régime alimentaire (environ 1 cuillère à soupe pour 1kg de poids corporel par jour).

  • Brocoli (feuilles et tiges)
  • Broccolini
  • Carottes
  • Courges d'été
  • Courgettes
  • Céleri
  • Choux de Bruxelles
  • Choux (tous types)
  • Courgettes
  • Fleurs comestibles
  • Poivrons (toutes les couleurs)
  • Pois chinois (le type plat, pas les gros pois)

Les Fruits

Ceux-ci ne doivent pas représenter plus de 10 % du régime alimentaire (environ 1 cuillère à café pour 1 kg de poids corporel par jour).

REMARQUE : sauf indication contraire, il est plus nutritif de laisser la peau sur le fruit (en particulier s'il est biologique). Cependant, pensez tout de même bien à le laver.

Si vous avez des doutes quant à la provenance du fruit et que vous vous inquiétez de l'éventuelle présence de produits chimiques sur la peau, enlevez la peau tout simplement.

  • Abricots
  • Ananas (veillez à enlever la peau)
  • Bananes (enlever la pelure : pas plus de 2 tranches de 1/8 de pouce par jour pour un lapin de 2 kg. Ils adorent !
  • Baies (tous types)
  • Baies (non cuites)
  • Cerises (toutes les variétés, sans les noyaux)
  • Fruits rouges
  • Kiwis
  • Mangues
  • Melons (n'importe lesquels - ils peuvent inclure la peau et les graines)
  • Nectarines
  • Papayes
  • Pêches
  • Poires
  • Prunes (sans les noyaux)
  • Pomme (toute variété, sans tige ni pépins)

Informations scientifiques importantes

Veuillez noter qu'il existe actuellement un doute au sein de la communauté scientifique concernant les niveaux d'oxalates et de goitrogènes dans le chou frisé.

Beaucoup de personnes ont donné du chou frisé de façon quotidienne à leur lapin, combiné à d'autres légumes, sans aucun effet néfaste. D'autres ont découvert que le chou frisé, consommé quotidiennement en grande quantité, peut contribuer à la formation de boues vésicales et à d'autres problèmes de santé.

Nous vous encourageons donc à prendre vos propres décisions sur la façon de nourrir votre lapin avec du chou frisé en vous basant sur ces informations, qui ne sont que des recommandations. Lorsque des recherches solides et incontestables seront trouvées, nous mettrons à jour cet article et d'autres articles relatifs à l'alimentation et au chou frisé. 


Commentez l'article :
"L'alimentation du Lapin"

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés